Welcome to New York

Nous avons sauté le pas cette semaine et avons visionné le film d’Abel Ferrara tant décrié par la critique, nos avis sont plutôt partagés.

Nous connaissions déjà le goût prononcé de Ferrara pour les êtres dans la tourmente mais il faut dire qu’il a fait fort, très fort avec Welcome to New York.

Depardieu incarne Devereaux, un ogre à l’appétit sexuel insatiable et adepte d’orgies interminables. D’entrée de jeu, Ferrara nous prévient : ce film est une fiction. Bon, déjà, nous avons bien ri dès le début du film.

Ensuite, comme toujours, Ferrara se perd dans une narration qui cherche le choc. Il alterne entre plans serrés et plans plus larges pour constamment se placer dans cette tonalité du choc et du dérangeant. Ferrara qui filme une orgie, ça vaut le détour. Il ne nous épargne rien et joue sur la durée de ces actes.

Ny1

Depardieu et Bisset se sont égarés dans ces rôles excentriques et tombent dans la caricature, le grotesque et l’absurde. Même Depardieu, monstre du cinéma, déçoit. On l’a connu dans des performances largement meilleures. Bisset, quant à elle, tourne en rond. Elle ne parvient pas à étoffer son récit et ne réussit à faire éclore aucune profondeur.

La faute revient à Ferrara bien sûr. Un réalisateur peut sublimer un mauvais acteur mais peut aussi rendre mauvais un très bon acteur. Connaissant son penchant pour l’improvisation, il semblerait qu’il s’y soit lui-même perdu. Les acteurs ne pouvaient rien apportés de plus à une narration qui manque de finesse, d’analyse et de psychologie. C’est bien connu, de mauvaises fondations ne font pas une solide bâtisse.

Ny2

En somme, Ferrara manque cruellement de recul sur l’affaire Strauss-Kahn pour élaborer un film complet, pertinent et qui apporte quelque chose au public. Parce que l’avis de Ferrara sur cette affaire est clair mais il aurait eu beaucoup plus de force s’il avait été appréhendé avec les bienfaits d’un temps de réflexion plus long.

Le temps apporte sagesse et analyse : un film a besoin de ces deux éléments et Ferrara ne l’a visiblement pas compris. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×