Heat

heat.jpg

Nous l’attendions ce film… D’abord, principalement parce qu’il rassemble enfin deux monstres sacrés du cinéma américain : Al Pacino et Robert De Niro. Il est incroyablement dynamisé par leur présence respective, l’exaspération du premier et la force tranquille apparente du second. Michael Mann a brillamment orchestré cette confrontation que tout cinéphile qui se respecte, espérait. C’est très réussi, ils crèvent l’écran.

Al Pacino en flic dépassé, désabusé et las de la corruption toujours croissante de sa ville, a trouvé le ton juste et ne tombe pas dans le déjà-vu. Il apporte au rôle, une sensibilité, une humanité à fleur de peau, une fragilité aussi. C’est à Robert De Niro que le personnage du gangster a été confié. Et ça fonctionne très bien… Sa philosophie est celle, du calme avant la tempête, il est à la tête d’un groupe de bandits et se doit d’agir selon ce statut.

Si le film est un petit bijou cinématographique, c’est également grâce au regard aiguisé du réalisateur Michael Mann. Il cerne ses personnages, comprend leur psychologie et leur fonctionnement. C’est autour d’eux que se crée l’ambiance sombre et tragique.

Nous voudrions évoquer deux moments forts dans ce film. Une scène, déjà culte, confronte le flic et le truand dans un café. La tension est produite par le jeu de regards, c’est à cet instant du film, un affrontement uniquement visuel. Ils se testent, se défient. Les employés du bar en arrière plan, la bouteille de ketchup sur la table ou l’agitation autour d’eux font office d’artifices et rien n’ébranle ce premier duel.

L’ultime scène met un point final magistral. La caméra nous laisse apercevoir le dos d’Al Pacino, la main droite ballante au bout de laquelle un pistolet est maintenu, il regarde ailleurs. De Niro est étendu, ensanglanté, mourant et les deux hommes se tiennent la main...

heatendscene.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.