Rome

Rome 1

C'est par simple curiosité que nous nous sommes lancées dans cette série romaine et nous n'en sommes pas déçues. Les qualités de cette série sont nombreuses ; l'ambiance, les décors, les personnages et leurs contradictions intrinsèques, l'alliance entre fiction et faits historiques ou encore le rythme narratif.

Rome est une série qui vaut le détour mais les deux seules saisons nous laissent sur notre faim. Un budget trop restreint a crée une fin trop abrupte qui laisse la porte ouverte à des milliers de possibilités. De plus, la mort du héros Lucius Vorenus est un peu trop expédiée à notre goût (mais HBO oblige ! ). Mais on se sent pourtant bien dans les ruelles exiguës d'une Rome en crise et saignant de toute part.

Rome 2

Les personnages et leurs diverses facettes sont également assez bien exploités. On retiendra une Atia manipulatrice et délicieuse qui allie mauvaise foie envers sa propre chair et un amour aveugle envers un Marc Antoine qui se détourne d'elle.  Ce dernier est d'une arrogance magnétique et d'une séduction irrésistible.     Il y a également le fameux duo romain qui compte le centurion Lucius Vorenus tanguant entre ses profondes convictions et son sens du devoir et de la famille et son exact opposé ; le centurion Titus Pullo qui mène une vie de débauches et d'impulsivité.

Nous évoquions précédemment les décors vraiment remarquables et crédibles. Le fait que cette série ait été entièrement tournée en Italie, met en évidence la véracité des faits avec ces pierres chargées d'histoire et ces lieux symboliquement forts comme le Forum, les ruelles ou encore le calendrier romain. Il est parfois des séries qui ont un décalage criard entre décors, histoire et fiction mais Rome allie parfaitement les trois.

Rome 3

Nous ne pouvions ne pas aborder la narration propre aux séries d'HBO. Un rythme frénétique, des personnages qui meurent sans qu'on s'y attende, des intrigues complexes et une impossibilité à deviner la suite des évènements. Ces ingrédients sont les meilleurs pour faire d'une série, une série à succès. Niveau réalisation et cadrage, une série demeure une série et l'on ne peut lui reprocher le manque de trouvailles techniques grandioses étant donné que son but premier n'est pas celui là. Les plans restent corrects et les épisodes sont bien filmés.

Rome comporte tout ce qui fait palpiter les "sériphiles" que nous sommes ! Les complots, la violence, les trahisons, les amoures déchues, les couples brisés et la présence d'une morale qui n'est pas manichéenne. Les personnages ne suivent pour ainsi dire jamais la route qu'ils avaient choisie initialement, si ce n'est le glacial Auguste qui siège sur le trône de Rome et incarne le descendant direct de César.

Rome 4

On retiendra de cette série de belles scènes émouvantes sans être larmoyantes comme la mort de Niobé, celle d'Eirene, la vengeance de Pullo contre Gaia, la séparation informelle entre Atia et Marc Antoine, le suicide de ce dernier et de Cléopâtre ou encore l'exhibition de leurs dépouilles respectives dans les rues de Rome.

Nous vous recommandons cette série péplum qui tient en haleine du premier au dernier épisode. À voir absolument.

Rome 5

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.