L'évangile selon Saint-Matthieu

pasolini.jpg

 

Il Vangelo secondo Matteo, de son titre italien. Pier Paolo Pasolini relate la vie du Christ de façon poétique et fondée sur une orgie musicale. Bach et Mozart reviennent comme un leitmotiv tout au long du film et cet élément participe à la glorification du personnage évangélique.

Pier Paolo Pasolini a réussi à construire de véritables tableaux et cette beauté picturale favorise une amplification des émotions. Jésus, interprété par Enrique Irazoqui, a ménagé une justesse incroyable et fascinante.

La scène de la crucifixion est magistrale : la mère de Pasolini en Marie vêtue de noir, le regard lointain de Jésus du haut de sa croix, la musique quasi angélique et le noir et blanc constituent autant d’éléments qui ménagent une atmosphère insoutenable. Pour nous, l’ascenseur des émotions était à son paroxysme à cet instant précis.

Pasolini ne raconte pas seulement le récit biographique du Christ, il introduit aussi une dimension poétique. Jésus se manifeste comme une apparition, une manifestation céleste fascinante, il est le guide suprême, le prophète, le miracle absolu. Il est intéressant de noter que Pasolini était un athée convaincu. Donc, son but n’était pas de rendre un éloge chrétien inconditionné au personnage de Jésus mais plutôt de peindre une fresque historique la plus objective possible.

Le travail de Pasolini est également empreint d’une sensibilité artistique accrue et d’un goût esthétique très prononcé. Cela provient vraisemblablement de sa filiation italienne et de l’héritage pictural dans lequel il s’est inscrit. Ces films se conçoivent comme une unité, une œuvre à part entière et ils nous enseignent toujours de grandes leçons de cinéma.

 

evangile-selon-saint-mat-ii04-g.jpg

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Mamina 11/04/2013

Et oui la scène de la crucifixion est majestueuse, chaque fois que je la vois et surtout que j'entends la musique je pleure... bel hommage à la douleur de la mère. Toutes les mères se reconnaitront ! Bravo les filles, continuez et gros bisous de votre admiratrice...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×